Automobile : les vitres teintees et ses exigences

Articles récents

Automobile : les vitres teintees et ses exigences

Vous aimeriez assurer la visibilité de votre conducteur sur la route à travers les vitres de la voiture? Alors l’idéal moyen est de teinter l’avant et derrière des vitres du véhicule. C’est une pratique autrefois délaissée par les conducteurs qui suscite tant d’engouement chez d’autres à cause de ses avantages et de ses exigences. Bien vrai que la teinture des vitres soit recommandée, elle est régie par une loi vitre. Un tour dans cet article pour connaître mieux ce que dit la loi pour les vitres teintées.

Quelle est la date de réglementation sur le phénomène de teinture des vitres automobiles ?

Le premier jour de l’année 2017 est marqué par la réglementation de la loi sur la teinture des vitres. C’est une interdiction qui a vu le jour bien que les voitures de ce type soient arrivées. En effet, pour la sécurité des personnes et des biens, une transparence au niveau des vitres est autorisée. C’est une décision qui oblige tout conducteur de véhicule à respecter. Toutefois, il n’est pas formellement interdit la teinte les vitres, mais l’essentiel est que la teinture ne dépasse pas 30 %. Tout conducteur qui excède cette limite serait puni par les autorités légales. Ainsi, que vous soyez conducteur ou constructeur de véhicules, vous devrez respecter la limite du taux exigé. La transparence d’une vitre de véhicule doit rester dans une marge de 70 %. À cet effet, les vitres du pare-brise et celles vitres latérales sont censées être conçues selon une transparence de 70 % soit 30 % de teinture. Cette loi a été prise pour permet un contrôle efficace et éviter la déformation des objets à l’intérieur des voitures. Une vitre trop teintée peut modifier l’image et la couleur d’un objet à l’intérieur du véhicule. L’interdiction des vitres à plus de 30 % a vu le jour pour renforcer les actions sécuritaires des hommes en uniforme pour les contrôles sur la route. Ces contrôles sont liés à vérification d’usage des téléphones portables, le port des ceintures et biens d’autres aspects pouvant assurer la sécurité du conducteur sur la route. Par ailleurs, les forces de l’ordre éprouvent une difficulté à vérifier le taux de transparence des vitres sur les routes. Pour ce faire, il est possible que ces derniers appliquent la verbalisation à l’œil. Ceci les amène à distinguer les véhicules qui sont dans les normes. Dans certains endroits, il est mis à la disposition de ces forces de l’ordre des machines qui assurent le contrôle efficace. Ce sont des machines qui permettent de mesurer le pourcentage de la transparence.

Que dit la loi sur la teinture des vitres ?

Le décret 2016-448 du premier janvier 2017 exige une transparence de 70 % sur les vitres des voitures. Ainsi, vous pouvez teinter les vitres de l’avant de votre voiture, mais l’essentiel est de respecter les conditions de la transmission de la lumière. Pour le des véhicules qui dépassent le taux de la transmission de la lumière, il faut savoir que les conducteurs d’automobile ont les preuves justificatives qui les autorisent à élever le pourcentage dans la teinture. Plusieurs raisons justifient cela. Il s’agit des raisons médicales et bien d’autres. Des sanctions sont lourdes pour des personnes n’ayant aucune preuve justificative pour le blindage des vitres. Toute personne n’ayant pas respecté ladite décision est exposée à une perte de trois critères sur le permis de conduire. Aussi, les concernés payeront une amende de 135 euros. Seul le conducteur serait responsable des amandes et les sanctions infligées. Le propriétaire de la voiture n’est pas concerné. Alors il est donc recommandé si vous souhaitez faire la pose des films de protection d’une transparence agréable, l’important est d’aller chez les spécialistes. Ils vous permettent de mettre en valeur votre véhicule avec un film solaire pour assurer la transparence des vitres à un taux considérable.